Développeur de compétences

Les ateliers et chantiers d’insertion

Afin de lutter contre le chômage – sous toutes ses formes et à tous les âges – les défis lancés par les acteurs publics et privés ne manquent pas, mais les résultats restent peu visibles du grand public. Refusant le fatalisme et enclin à promouvoir la mixité sociale, le pôle Insertion par l’activité économique de TRAJET apporte une réponse locale à l’accompagnement des jeunes sans qualification comme aux chômeurs de longue durée, aux personnes en situation de vulnérabilité et à des femmes issues des quartiers prioritaires. Ces publics exclus du marché de l’emploi reprennent ainsi confiance en étant salariés dans le cadre de chantiers d’insertion.

L’ATELIER BARA’MEL

En 2002, la collaboration entre les associations Pain contre la faim et TRAJET a donné naissance à Bara’Mel. Cet atelier-chantier d’insertion par l’activité économique est le fruit d’une envie commune de créer de l’emploi en luttant contre le gaspillage. Vingt tournées par semaine permettent d’assurer la collecte des invendus de pains et de viennoiseries auprès de 264 points de collecte distincts, en grande majorité dans les boulangeries artisanales.

L’atelier Bara’Mel fonctionne avec 32 travailleurs en insertion dont les principales missions sont : collecter, trier, couper, sécher, broyer, puis conditionner la mouture ainsi obtenue. Vous l’aurez compris, il y a du pain sur la planche chez Bara’Mel. Pour preuve, sur les 1 000 tonnes collectées en 2019 (pour la deuxième année consécutive), pas loin de 800 tonnes sont revalorisées et vendues à la filière agricole afin d’en faire de l’alimentation pour les animaux de ferme.

La patience, la communication, la disponibilité et l’empathie afin d’aider des personnes qui ne sont pas là par hasard, sont les principales qualités d’un encadrant dans un atelier d’insertion par l’emploi. J’allais oublier : la fibre sociale tout en étant garant d’objectifs économiques ! Encadrant chez Bara’mel est le métier qui m’a le plus apporté dans ma carrière car je suis vraiment utile en aidant les autres, et inversement. C’est le principe que j’adore dans l’économie circulaire.

Christophe, 54 ans,
encadrant chez Bara’Mel depuis 2017

A noter que l’atelier BARA’MEL va déménager de la commune de Sautron vers le 5 rue Julien Brimau à Saint-Herblain, à l’automne 2020. Plus d’infos dans notre rubrique Actualités dans les mois à venir.

Comment intégrer Bara’mel et Réagir Ensemble ? Les partenaires emploi de TRAJET orientent des publics jeunes, des allocataires du RSA, des demandeurs d’emploi de longue durée, de personnes sous-main de jus, mais aussi des travailleurs en situation de handicap à des postes adaptés à chaque profil.
Le conventionnement de Pôle emploi et des autres partenaires permet l’embauche d’environ 50% de bénéficiaires du RSA, 20 % de jeunes et de DELD et 10% de personnes sous-main de justice ou ayant une reconnaissance de la MDPH.

RÉAGIR ENSEMBLE

Les équipes de l’atelier Réagir Ensemble effectuent des travaux en bâtiment et entretien d’espaces verts et naturels, principalement grâce à la reconduction de trois marchés publics :
> un marché de désherbage et de débroussaillage avec Nantes Métropole (2018-2022)
> un marché d’entretien des espaces naturels sensibles avec le Conseil Départemental (2018-2021)
> un marché de taille avec la mairie de la Montagne (2018-2021)

En parallèle des travaux d’entretien des espaces verts, les équipes de Réagir Ensemble interviennent également en milieu forestier et naturels avec la création de Haies de Benje. Cette activité consiste à tresser, avec les branches et l’ensemble des déchets verts, des clôtures 100% naturelles pour délimiter des propriétés ou des sentiers pédestres.

La création de Haies de Benje constitue d’excellents nichoirs pour la faune.

L’équipe bâtiment a été mobilisée notamment sur des chantiers de réfection de murs en pierre pour les communes du Loroux-Bottereau, de Bouguenais et de Saint-Jean-de-Boiseau. Un dossier a été monté au deuxième semestre 2018 pour la construction de radeaux à sternes dans le cadre d’un marché public et l’atelier Réagir Ensemble a été retenu. Ainsi, quatre radeaux ont été construits entre janvier 2019 et février 2020.

A l’heure où son habitat traditionnel tend à disparaître, la sterne Pierregarin peut se nicher sur ces radeaux artificiels. Derrière l’aspect écologique et ornithologique, ce type de projet valorise les salariés en insertion et permet à TRAJET de s’appuyer sur un support pédagogique fédérateur.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer